A l'occasion de la conférence BigData organisée à Paris le 12 et 13 mars 2018, le secrétaire d'état en charge du numérique Mounir Mahjoubi a insisté sur le fait que c'est "une opportunité pour les PME françaises, et qu'elles doivent être fier de ce nouveau label"!

Le règlement général sur les protection des données qui entrera en vigueur le 25 mai 2018 reste pourtant difficile et pas toujours compris pour la majorité des entreprises françaises, surtout pour les TPE et PME.

19 seulement des entreprises estiment être en conformité le 25 mai 2018 malgré les sanctions encourues.

Le principe du RGPD est d'apporter une entière transparence quant au traitement, la conservation, mais surtout la protection des données personnelles collectées par la mise en place de procédures afin de ne conserver que l'essentiel dans une durée déterminée et anonymisée.

Selon le secrétaire d'état en charge du numérique, le label RGPD est une chance de faire plus avec ces données collectées afin d'établir une relation de confiance plus forte avec ses clients. Il a aussi conclu que entre une entreprise qui expliquera, et une qu'une n'expliquera pas, le client lui fera son choix !