En France les jeux de hasard on toujours été régies par des règles drastiques par rapport à nos voisins européens.
Après une consultation de la commission supérieur des jeux, le ministère de l'intérieur est le seul à pouvoir délivrer une licence d'exploitation.

Depuis des années nous avons pu constater la multiplication des casinos et jeux en ligne de tout bord dont le chiffre d'affaire ne cesse de grimper. Face à ce phénomène international et difficile à gérer, l'état a dû revoir sa position et créer un décret spécifique en Mai 2010 qui concerne essentiellement le poker, les paris sportifs et les paris hippiques en ligne.
Des jeux de table régies par le hasard on été totalement bannis comme le blackjack, la roulette en ligne, les machines à sous, le vidéo poker, en autres. Selon l'état, seul les jeux ne relevant pas simplement du « coup de chance » ont été épargnés.

16 élus en France ont obtenu ce droit d'exploitation et doivent se conformer à la réglementation (pièce d'identité, possibilité de se désinscrire etc ...)

Par conséquent de nombreux casinos en ligne « illégaux », ont préféré refuser les joueurs Français plutôt que de se soumettre à la législation Française, trop restrictive.

L'exemple de l'assouplissement de la Belgique, qui face à ce phénomène, c'est adaptée et à permis à tous les casinos « réels » de créer leur système de casino en ligne Belgique en demandant une licence spécifique auprès de la commission des jeux, et ces casinos en ligne doivent nécessairement être sur un serveur situé sur le territoire belge.
Cela a permis d'augmenter la présence de casinos virtuelles « légaux » et donné la possibilité aux belges de jouer dans des conditions sécurisées.

Chez nos voisins les Suisses, Roulette, poker blackjack et d'autres jeux, d'ici 2018, les casinos suisses pourront proposer des jeux d’argent sur internet. Déjà de nombreux spots publicitaires font la promotion des casinos suisse pour attirer les helvètes sur leurs propres canaux alors qu'ils jouent déjà sur des plate-formes étrangères.

En Italie, ils ont sû s'adapter et la législation a pris une certaine avance.
La légalisation italienne des jeux d’argent en ligne à su s'adapter rapidement. Les paris sportifs en ligne et le poker en ligne ont été légalisés dès 2006 sans que le succès soit au rendez-vous. L’Italie a donc légalisé dès le mois de Juillet 2011 les jeux de casino en ligne afin d'aider le secteur du jeux sur internet et sortir de cette période difficile dû à la concurrence étrangère pas très loyale.

Autres problèmes constatés par les joueurs : La difficulté de récupérer ses gains !

 De nombreux joueurs se plaignent suite à un gros gain de ne pouvoir récupérer l'argent. L'erreur est classique, suite à un gros gain les joueurs arrêtent de fréquenter le casino, ce qui est vu d'un très mauvais oeil par les responsables. Cela va à l'encontre de la logique commerciale du casino qui attend du joueur qu'il remette en jeu au moins une partie de ses gains.
Il faut donc comprendre que le ou les responsables du casino vont donc privilégier les joueurs "addict" et donc fidèles, car le risque de perdre ce type de client est très faible. Dans tous les cas nous vous conseillons de jouer de préférence sur des casinos en ligne édités par de "vrais" casinos établis sur le territoire Français, cela vous évitera de nombreux désagréments.

Les fausses promotions et des conditions de retrait de gains abusives !

Certaines offres ou promotions sont parfois très trop intéressantes pour être vrai ! , Bon nombre de casinos vous annoncent des mégas bonus allant de 3 à 4 fois la valeur de votre premier crédit de dépôt. Le soucis, c'est que derrière ce type d'offre se cache des conditions d'utilisation très restrictives, et au détriment du joueur. Nous avons pu constater par exemple des retraits de gain limités à un maximum de 100 Euros … tout est fait et conditionné pour ne Jamais payer le joueur et l'obliger à rejouer ses gains et au final à tout perdre.

Les autres affaires sombres à propos des casinos en ligne:  la fermeture sans préavis !

 Au cours du mois de Juillet 2015, suite à l'arrestation de plusieurs responsables une plus de 20 casinos ferment du jour au lendemain et bien entendu sans rendre de comptent aux joueurs qui voient alors du jour au lendemain leurs gains s'envoler et leurs comptent inaccessibles. Cette affaire n'est que l'écho d'un scandale qui avait déja eu lieu au cours de l'année 2013 quand l'entreprise TOP GAME, éditrice de nombreux sites internet, ferme du jour au lendemain. De nombreux joueurs en France étaient clients, car parmi ces sites certains étaient très populaires (Casino grand luxe, Mona Casino etc ...).

La liste noire des casinos en ligne, un listing en constante évolution  !

De nombreux sites, font état de la liste des casinos à éviter. Nous vous conseillons de les consulter régulièrement avant de vous lancer dans une inscription à cause d'une publicité alléchante comme nous vous l'avons expliqué ci-dessus.  De nombreuses plaintes sont constatées chaque jour sur la toile ce qui aident ces sites à éditer une liste fiable des principaux à éviter sans aucune hésitation. A ce jour, aucune liste officielle édité par le gouvernement Français n'est disponible.

Comment choisir un casino en ligne, fiable, sécurisé et surtout "légal" ?

Avant de déposer votre premier dépôt, il est fortement conseillé de mener une petite enquête. Etant donné que nous sommes dans le secteur particulier, la sécurité de vos informations personnelles et bancaires sont une évidence.
1. Recherchez si le dit casino ne fait pas partie d'une liste noire
2. N'hésitez pas à demander un avis sur un forum de joueurs
3. Licence officielle, tous les casinos doivent posséder une licence éditée par le pays ou il a été déclaré. Cet licence vous garanti La protection de vos données personnelles ainsi que le paiement des gains.
4. Le label de certification des casinos en ligne "eCOGRA" (eCommerce and Online Gaming Regulation and Assurance). Cet organisme (à but non lucratif) a été créé sous l'impulsion du manque de régulation du secteur du jeu d'argent en ligne entre les différents pays et les juridictions. les principaux acteurs du secteur en coopération avec des entreprises d'audit se sont regroupé pour former eCOGRA et ainsi  surveiller et mettre en oeuvre des normes.