Le harcèlement sur le lieu de travail peut se présenter sous plusieurs formes. Il peut s’agir en effet de harcèlement moral, ou plutôt de harcèlement sexuel. Quoi qu’il en soit, peu importe la nature du harcèlement dont vous êtes victime, vous devez savoir comment gérer la situation pour ne pas en sortir lésé. Nous vous invitons donc à découvrir dans la suite, les différentes étapes à suivre lorsque vous vous sentez harcelé sur votre lieu de travail.

Déterminer la nature du harcèlement

La toute première chose que vous aurez à faire en cas de harcèlement au travail, c’est de déterminer s’il s’agit d’un harcèlement moral ou sexuel. Il faudra être fixé sur ce point, afin de savoir comment exposer la situation lorsque vous ferez appel à un avocat en droit du travail à Lyon.

Ainsi, vous devez savoir que lorsqu’il s’agit d’un harcèlement moral, ce sont surtout vos conditions de travail qui se dégradent. Ce type de harcèlement peut porter atteinte à vos droits et à votre dignité en tant que travailleur salarié. Cela peut aussi altérer votre santé, aussi bien sur le plan physique que mental. Plus loin encore, le harcèlement moral peut compromettre votre avenir professionnel.

Pour ce qui est du harcèlement sexuel, il se rapporte plutôt à des propos ou à des comportements ayant une connotation sexuelle. A noter qu’il est possible de parler de harcèlement, non seulement lorsque ces agissements sont répétés, mais aussi lorsqu’il s’agit d’un fait isolé. Il suffit que le travailleur ait subit des pressions graves dans le but d’obtenir de lui un acte de nature sexuel, pour que l’affaire puisse être portée devant la justice.

Réunir des preuves du harcèlement

Pour n’importe quelle situation à présenter devant la justice, il est nécessaire de fournir des preuves du méfait commis. Vous devez donc penser à trouver des preuves qui incriminent votre collègue ou votre supérieur, en tout cas la personne responsable du harcèlement. Ces preuves peuvent être :

  • Un certificat médical
  • Des messages écrits ou SMS, ou encore des mails
  • Des déclarations avec attestation sur l’honneur d’éventuels témoins parmi vos collègues ou vos clients…

S’adresser aux bonnes personnes

En cas de harcèlement au travail, les victimes se retrouvent généralement dans l’impasse, sans savoir à qui parler ou comment gérer la situation. Il est important de savoir ici que ce problème n’est pas une chose que vous devez garder secrète, bien au contraire. Alors n’hésitez pas à consulter un psychologue, un spécialiste de votre choix ou le médecin du travail. Ensuite, il faudra aussi penser à dénoncer ces agissements, en faisant recours à l’inspection du travail. Par ailleurs, dans le cas où votre employeur ne serait pas en cause, le plus simple serait de lui exposer d’abord la situation, avant de saisir les autorités compétentes.

Contacter un avocat pour votre action en justice

Après avoir saisi les personnes en mesure de vous aider moralement ou physiquement à traverser cette épreuve, vous devez maintenant penser à une action en justice. Pour ce faire, vous aurez bien sûr besoin des services d’un avocat spécialisé dans ce domaine. Faites bien attention à ce niveau, car le choix du professionnel qui devra vous représenter est crucial pour la suite de votre carrière et de votre vie.

Une fois ce professionnel trouvé, vous pourrez vous en remettre à lui pour savoir quoi faire. Il pourra éventuellement vous conseiller d’arrêter le travail temporairement, ou pas, en fonction des circonstances. Le plus important sera de le tenir informer de tous les faits, passés, présents ou futurs dans cette affaire de harcèlement. De cette manière, il pourra mieux assurer votre défense et vous aider à obtenir réparation.